GuidEnR SOLAIRE THERMIQUE > Installations solaires collectives > Les schémas de principe   
GUIDEnR SOLAIRE THERMIQUE,
L'information Solaire Thermique
 



LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau






Installations solaires collectives > Les schémas de principe

Échangeur intégré au ballon (Surface de capteur < 40 m²)


La régulation est similaire à celle d’une installation individuelle.



Échangeur extérieur au ballon (Surface de capteur ≥ 40 m²)


Ce montage permet un démarrage en deux étapes. Une première homogénéisation des températures dans les capteurs solaires et dans les canalisations, et une seconde étape où le circuit secondaire est mis en service avec transfert d’énergie de la boucle primaire à la boucle secondaire.

=>1ère solution : Ajout d’une sonde sur le circuit primaire
Une sonde supplémentaire (T1) est ajoutée sur le circuit primaire. Le régulateur R1 commande le circulateur du primaire, le régulateur R2 commande le circulateur du secondaire.

Ajout d’une sonde sur le circuit primaire
Ajout d’une sonde sur le circuit primaire


Fonctionnement de R1


Si Tc > Tb + DD (DD compris entre 5 et 8°C)

Pour éviter des séquences courtes d’arrêt et de démarrage, la commande du régulateur devra être temporisée de manière à laisser l’homogénéisation des températures s’opérer dans le circuit primaire.

Fonctionnement de R2


Séquence de démarrage : si T1 > Tb + DD

Séquence d’arrêt : si Tc < Tb + DA (DA compris entre 2 et 4 °C)

Le régulateur R2 doit être en complément asservi à celui de R1 de manière à ce que le circulateur secondaire ne soit jamais en fonctionnement si le circuit primaire est arrêté.


=>2ème solution : Ajout d’un interrupteur crépusculaire
Ajout d’un interrupteur crépusculaire
Ajout d’un interrupteur crépusculaire


Le but est le même que précédemment : démarrage en deux étapes.

La sonde T1 remplace la sonde Tc. Elle est positionnée à l’entrée de l’échangeur à plaques, côté circuit primaire. Une sonde crépusculaire (D) mesure l’intensité du rayonnement solaire.

Le circuit primaire est mis en circulation lorsque la valeur d’éclairement mesurée par le détecteur crépusculaire est supérieure à environ 1000 lux. Il est stoppé lorsque cette valeur est inférieure.

La régulation du circuit secondaire (R) est identique à la 1ère solution.

Inconvénients


  • Consommation d’énergie électrique du circulateur primaire supérieure à la 1ère solution.